Vous êtes sur une version spéciale mobile de ce site, cliquez ici pour basculer sur la version normale.
-> Expert-comptable -> Fiches Pratiques et outils -> Comptabilité - Bilan-> Les Etats Financiers

La lecture des états financiers

Devis gratuit en ligne

Les états financiers sont composés de 3 documents indissociables : le bilan, le compte de résultat et l'annexe.
Toutefois pour les entreprises individuelles (soumises au régime Micro ou simplifié), l'annexe comptable n'est pas obligatoire.

 

Le bilan.

Le bilan est une photo de l'état du patrimoine, des créances et des dettes à un instant 'T'. Il est présenté selon des principes imposés mais avec un certain nombre d'options qui ne doivent pas varier dans le temps (sauf exceptions à mentionner dans l'annexe).

L'actif immobilisé, représente l'ensemble des biens pouvant servir à l'entreprise sur plusieurs années.
L'actif circulant, c'est l'ensemble des biens : stocks, créances que l'entreprise va transformer en liquidité dans un avenir très proche.

Ces différents actifs sont des utilisations des ressources de l'entreprise, les ressources étant :

Les capitaux propres, qui correspondent aux fonds mis à la disposition de la société et aux résultats des exercices précédents que les actionnaires ont préféré ne pas distribuer.
Les provisions pour risques et charges, qui correspondent à des charges futures potentielles (procès en cours, ...).
Le passif à court terme qui correspond aux fonds que l'on doit verser à court terme aux différents tiers (fournisseurs, État, ...).

La différence entre ces utilisations de ressources et ces ressources correspond aux disponibilités : l'argent de la société.
Et afin de respecter l'équation Actif = Passif, les disponibilités sont tantôt à l'actif (plus de ressources que d'utilisations de celles-ci), tantôt au passif (plus d'utilisations de fonds que de ressources disponibles).

Fiscalement les sociétés n'ont pas l'obligation d'établir le bilan en dessous d'un certain seuil de chiffre d'affaire (158.000 €uros 157.000 avant 2016 pour les ventes et 55.000 pour les prestataires de services); toutefois le fait de tenir une comptabilité en partie double nécessitera la réalisation du bilan.

 

Le compte de résultat.

En France le compte de résultat est par nature de charge, c'est un avantage dans la comptabilisation des charges (plus facile) mais un inconvénient dans la lecture des comptes car cela contraint à avoir certaines informations de gestion extra-comptable (parfois par le biais d'une comptabilité analytique).
Il est composé d'un résultat d'exploitation qui correspond à l'ensemble des produits et charges engagés pour les besoins de l'exploitation exclusion faite du coût du financement de ces opérations.
Il vient naturellement s'y ajouter un résultat financier correspondant aux coûts du financement des opérations, exclusion faite de la rémunération des capitaux propres apportés par les actionnaires qui se décide après la clôture de l'exercice en fonction des disponibilités et de la volonté de ces derniers.
Le tout est suivi du résultat exceptionnel qui correspond à l'ensemble des opérations non récurrentes : cessions de biens, coût d'un plan de restructuration.

Il peut arriver qu'une entreprise parfaitement rentable ait un résultat financier déficitaire en raison d'un coût de financement exorbitant ou d'un coût de restructuration très élevé.

 

L'annexe.

L'annexe est le document qui permet d'apporter des éclaircissements sur les éléments significatifs du bilan et du compte de résultat, elle donne également le montant des engagements qu'a souscrit (et reçu) la société et qui ne sont pas encore dénoués : engagement de caution, ...

Contrairement au bilan et au compte de résultat, il n'existe pas de forme prédéfinie d'annexe, en revanche un certain nombre d'éléments doivent y figurer, suivant l'importance de la société et le caractère significatif de l'élément considéré.

Expert Comptable Les micro-entreprises sont dispensées d'annexe si elles ne dépassent pas 2 des 3 seuils suivants :

Et les PME ne sont tenue qu'à une annexe simplifiée si elles ne dépassent pas 2 des 3 seuils suivants 7.300.000 / 3.650.000 avant 2014:

Notre favori : Un bon site mais commercial et donc non officiel Bilans d'entreprises.