Vous êtes sur une version spéciale mobile de ce site, cliquez ici pour basculer sur la version normale.
-> Expert-comptable -> Fiches Pratiques et outils -> Fiscalité - Crédit d'impôt-> Formation Professionelle

Le développement de la Formation Professionelle

Devis gratuit en ligne

Crédit d'impôt en faveur du développement de la formation.

Cabinet Expertise Comptable Afin d'inciter les PME détenues par des personnes physiques (à plus de 75%) à effectuer des dépenses de formation, est institué un crédit d'impôt de 35% de la part en accroissement par rapport à l'année précédente des frais de formations réalisées au-delà des obligations légales.
Ce crédit d'impôt est majoré de 450 €uros par stagiaire accueilli plus de 8 semaines.
Il est plafonné annuellement à 150.000 €uros (760.000 €uros sous conditions).

Ce crédit d'impôt se calcule à l'aide d'une déclaration spéciale (2068) annexée à la déclaration de résultat, mais dont un des feuillets est à adresser séparement au service régional de contrôle de la formation.
L'excédent de crédit d'impôt est immédiatement restituable.
Attention, si au titre d'une année l'entreprise décide de ne plus déclarer ce crédit d'impôt, elle ne peut plus opter de nouveau pour son application.

 

Crédit d'impôt pour la formation des salariés à l'économie de l'entreprise et aux dispositifs d'épargne salariale et d'intéressement.

Cabinet Expertise Comptable En 2007 et 2008, afin de rapprocher les salariés des chefs d'entreprise dans les entreprises disposant déjà d'un PEE au 1er Janvier 2007, il est institué un crédit d'impôt pour la formation au enjeux de l'entreprise.
Ce crédit d'impôt est de 25% des 10 premières heures de formation de chaque salarié, dans la limite de 75 €uros de l'heure. Il est plafoné à 5.000 €uros sur sa période d'application, et est inclus dans le calcul des aides dites de minimis (voir fiche pratique à ce sujet).
Ce crédit d'impôt se calcule lors de la liquidation de l'IS ou sur une déclaration spéciale pour les sociétés passibles de l'IR.

 

Crédit d'impôt pour la formation du chef d'entreprise.

Expert-Comptable Afin d'inciter les chefs d'entreprise à continuer à se former, il est institué un crédit d'impôt dans la limite de 40 heures rémunérées au SMIC (soit 395 €uros / an).
Les heures excédentaires passées en formation (au delà de 40 heures) ne sont pas reportables.
La définition des chefs d'entreprises doit s'entendre au sens large du terme, c'est-à-dire certes les Travailleurs Non Salariés, mais également tous les organes de direction des sociétés (présidents, gérants, directeurs généraux, ...).
Ce crédit d'impôt se calcule sur les dépenses de la dernière année civile (quelque soit la date de clôture de l'exercice), à l'aide d'un formulaire spécial (2079-FCE-SD). Il s'impute sur la liquidation de l'IS ou la déclaration d'IR.

Nos favoris : le site officiel de la recherche.